Galerie Slalom en Méditerranée

Un test de la tenue au vent du Phantom 4 effectué par un vent de 20 noeuds (soit force 5/6), une mer peu agitée et Vincent (le windsurfeur) filant à près de 30 noeuds (soit plus de 55 km/h).
La difficulté de ce type de tournage est bien évidemment d'assurer un pilotage de haute précision pour garantir la sécurité du figurant et la sauvegarde du matériel
Videociel 2016